un peu d'histoire

DES VINAIGRIERS...

Les origines du Vinaigre se perdent dans la nuit des temps, tout comme celles du vin dont il est issu.Longtemps l’apenage des viticulteurs, la fabrication du Vinaigre fut confiée au Moyen-Age à des artisans spécialisés, baptisés « Vinaigriers », qui devinrent une corporation en 1394.

... A PASTEUR

Si dans l’antiquité, on pensait que le meilleur Vinaigre se faisait avec du vin gâté, on sait dès le XVIe siècle qu’il ne faut pas confondre vin gâté et vin aigre et que l’on ne fait de bon Vinaigre qu’avec du bon vin. Pour Pasteur, seul le Vinaigre de vin méritait le nom de Vinaigre et l’étymologie du terme ” vin aigre ” tend à lui donner raison.

UN ALIMENT RICHISSIME

Le Vinaigre est riche en vitamine B et D, en oligo-éléments, en enzyme et en acides aminés essentiels.

MINE DE RIEN...

Il contient en effet du bore, du calcium, du chlore, du fer, du fluor, du magnésium….et de surcroît il améliore l’absorption du fer et du calcium.

.. IL CONTIENT DE TOUT

Cela en fait un excellent fortifiant ! Grâce à sa richesse, le Vinaigre est réputé améliorer la vue, l’ouie, les capacités de réflexion et la vivacité mentale.

HUMMM…

Si la médecine antique considère en général le Vinaigre comme un bon sédatif, il se trouve quelques textes pour lui prêter des vertus aphrodisiaques.

APHRO...

La médecine chinoise évoque ainsi en ce sens le Vinaigre au clou de girofle. Les récits relatifs aux amours du Roi Salomon et de la Reine de Saba évoquent quant à eux un remède que le monarque aurait utilisé avec succès…

DISIAQUE ?

… alors qu’il souffrait d’impuissance et qui mêlait à du Vinaigre une mystérieuse « huile de Tirba ».
Quel était en l’espèce l’aphrodisiaque : le Vinaigre ou cette huile inconnue ?

CONCLUSION

Cela dit, c’est bien évidemment dans les recettes de cuisine que le Vinaigre conserve son vrai rôle gastronomique !

Translate »